ESPACE TRANSITION


Assureur militant depuis 1934, la MAIF franchit une nouvelle étape en adoptant un nouveau modèle
d’entreprise : celui d’«entreprise à mission», statut qui vient d’être créé par la loi PACTE. Cette démarche
s’inscrit naturellement dans le prolongement de son modèle historique d’entreprise engagée

et citoyenne, sans capital social et sans actionnaire.


En devenant la première grande entreprise à mission, la MAIF peut aller plus loin encore dans son
engagement pour le « mieux commun » : engagement à accompagner la filière du recyclage automobile,
création d’un fonds d'investissement « MAIF Transition » pour accompagner

à la fois la transition agricole et la transition énergétique, engagement pour une finance

plus responsable et plus durable, soutien à travers notre fonds d’investissement social et solidaire.


Dotée d’une raison d’être (c’est-à-dire la manière dont elle entend participer au mieux commun),

la MAIF renforce ainsi sa singularité qui s'incarnera aussi dans l'impact de l'entreprise sur la société.


CONVAINCUS QUE SEULE UNE ATTENTION SINCÈRE PORTÉE À L’AUTRE ET AU MONDE PERMET DE GARANTIR
UN RÉEL MIEUX COMMUN, NOUS, MAIF, PLAÇONS CETTE ATTENTION AU CŒUR DE CHACUN DE NOS
ENGAGEMENTS ET DE CHACUNE DE NOS ACTIONS. 


La MAIF a donc la conviction que, face à l'urgence écologique, démocratique et

sociale, les entreprise sont un rôle à jouer. Elles ont de plus en plus le devoir d’entreprendre avec le souci permanent de l’impact environnemental de leurs activités.

Au-delà de son savoir-faire d’assureur,

la MAIF a la volonté de donner vie à la promesse d’une société plus juste,

plus humaine et plus solidaire en aidant au développement de
nouveaux modèles de production et de consommation.


#chaqueactecompte
Plus d’infos sur www.chaqueactecompte.fr